Les classes de neige

 


Janvier 2015


Des souvenirs, une expérience inoubliable !

22 janvier 2015 : ça y est, les CM2 de l’école Charles Vion sont prêts. Les enseignants ont préparé les élèves : en mathématiques (calculer la distance qui nous sépare de Châtel, grâce aux échelles), en géographie (quels départements, quelles régions allons-nous traverser ? Les types de montagnes…). Les valises ont été bouclées ce week-end. Les Mamans ont même pensé à laisser secrètement un petit message, que nos élèves ont découvert dès leur arrivée à l’inventaire des bagages, émotion garantie !

 20h15, les soutes du car sont remplies de valises, d’autant que nous retrouvons certains copains de Bauvin. Nos élèves sont prêts à monter dans le bus : 26 garçons, 16 filles, le compte est bon ! Seul un enfant n’a pas pu nous accompagner, blessé. Nous avons souvent pensé à lui.

La séparation est un peu difficile pour certains, quelques larClasse de Neige - dessousmes coulent, mais une fois passé le feu de Provin, les enfants sont tout sourire, ils sortent leurs jeux, font connaissance avec leurs animateurs… Objectif : la montagne. Mais auparavant ; ils essaient de dormir un peu, certains y arrivent et ronflent copieusement !

7h45, nous arrivons. Les enfants se sont réveillés au rythme des virages et ont découvert avec de grands yeux la montagne et surtout la neige. Nous entendions les enfants s’exclamer (en chuchotant, ils sont bien élevés nos élèves !) : « Eh, regarde, il y a de la neige ! Il y a de la neige ! Partout ! »

Nous découvrons le chalet avec sa décoration montagnarde, et prenons un solide petit déjeuner.

D’ailleurs, tout au long du séjour, ils ont vite perdu leurs repères concernant les jours de la semaine, mais jamais au grand jamais, ils n’ont oublié à quelle heure on mangeait ! La montagne, ça creuse…

D’autant, qClasse de neige - Groupeue les activités étaient nouvelles : nos élèves ont pratiqué sur le séjour : 18 heures de ski ! Et ils étaient motivés, les moniteurs de l’ESF étaient étonnés de leur niveau car la grande majorité de nos élèves n’avaient jamais skié. Ils ont de ce fait progressé très rapidement. Et ils ont tous été récompensés : l’un d’entre eux a même obtenu directement la deuxième étoile alors qu’il n’avait jamais skié !

Ils ont également découvert et pratiqué l’activité chien de traineau ! Les enfants étaient heureux de pouvoir papouiller les chiens (huskies et malamutes) qui n’étaient pas en reste !

Nous avons également fait une randonnée en raquettes où nous sommes partis à la découverte des traces des animaux : lièvre, renard et même un sanglier ! Nous nous sommes essayés à la glissade : élèves et enseignants. Façon pingouin pour les plus téméraires et toboggan pour les enseignants, nous aurions dû suivre nos élèves sur le ventre… le toboggan était une excellente idée pour… remplir nos pantalons de neige !

Les enfants ont pu bénéficier des toutes ces activités de plein air sous le soleil et les chutes de neige ! Ils étaient ravis, ça faisait longtemps qu’ils n’avaient pas vu la neige et surtout en de telle quantité ! Avec une si belle neige, batailles et bonhommes de neige assurés !

Mais classe de neige, signifie aussi classe.

Nous avons enrichi nos connaissances grâce à des visites pédagogiques : la ferme du facétieux Monsieur MOUTHON. Cet agriculteur haut en couleur et en humour, nous a montré la fabrication du fromage d’Abondance et nous a parlé de la transhumance : Fous rire assurés pour les enseignants, étonnements et doutes de la part des enfants sur les conditions d’ascensions des vaches et autres animaux de la ferme dans les alpages. Mais chut, nous ne pouvons pas vous en dire plus, sinon, il n’y aurait plus de surprise pour les futurs CM2 !Classe de Neige - Traineau

Nous avons également visité le musée de vieille douane : Ils ont découvert des choses surprenantes sur les douaniers et les contrebandiers : au XVIIIème siècle, le sel coûtait très cher à cause de la gabelle, de ce fait les contrebandiers troquaient le sel avec les Suisses, ainsi que le tabac, le sucre. Ils passaient par les montagnes pour se cacher des douaniers. Et pour mieux les éviter, les contrebandiers faisaient du ski alors que les douaniers essayaient de les pourchasser en raquettes !

Ils trafiquaient également les animaux : ils saoulaient les cochons pour les transporter sans bruit !!!

Les contrebandiers dissimulaient aussi des pièces dans leur ski !

 Dimanche 1er février : Toutes les bonnes choses ont une fin et après une nuit passée dans le bus, à ronfler, pas besoin leur lire une histoire et de leur chanter une berceuse, ils étaient heureux de retrouver leur famille avec des souvenirs plein la tête et dans leur valise !

Quelle expérience !

Merci à Isabelle et Nicolas pour leurs récits quotidiens.
Pour information, le BLOG de l’école : ecoleprovin.over-blog.com